Skip to content

“Mouvement d’opposition Mir d’Vollek” se présente aux élections du Parlement de l’UE

Nous nous positionnons pour la paix, la liberté, l’autodétermination, la souveraineté, l’amitié entre les peuples en Eurasie, ce qui pris ensemble assure la prospérité de l’Europe occidentale.

Par conséquent, nous sommes opposés à l’UE actuelle, à la Commission européenne actuelle et au Parlement européen actuel

  • qui agissent dans l’intérêt du capital financier international dans les domaines de la plandémie/santé (ou plutôt de la maladie), de l’agriculture/nourriture artificielle, de la politique climatique/sortie des sources d’énergie fossiles et de la guerre/réarmement contre les intérêts des peuples à la paix et à la prospérité ;
  • qui suivent l’administration américaine avec des sanctions antirusses, ne critiquent ni n’enquêtent sur le dynamitage de Nordstream, remplacent le gaz bon marché de Gazprom par du gaz de fracturation américain au prix élevé.

Cela conduit

  • à la pauvreté énergétique en termes de quantité et de prix
  • à la désindustrialisation
  • au chômage de masse
  • à la pauvreté de masse
  • à la militarisation de l’UE
    et, au pire, à la troisième guerre mondiale.

TOUTES les listes du système obéissent à cet agenda, qui favorise sans doute les intérêts du capital financier international dans l’Occident collectif, mais qui a des conséquences désastreuses pour tous les autres.

Seul le “mouvement d’opposition Mir d’Vollek” s’oppose en tous points à cette évolution funeste et exige que la commande de substances d’injection expérimentales par SMS, passée par la non élue Ursula von der Lügen, soit éclaircie et punie, elle et tous les complices.

Soutenez-nous dans votre intérêt en apposant votre signature de soutien et en faisant un don pour la campagne électorale ! *

Ne donnez plus de voix aux listes du système qui veulent continuer comme avant en balayant toutes les escroqueries sous le tapis et qui sont prêts à vous priver de vos droits et à vous appauvrir à la fin !

  • Les dons de campagne sont acceptés en espèces auprès de SATURDAY FOR LIBERTY ou peuvent être versés sur le compte IBAN : BE47 3501 0303 9280, BIC : BBRUBEBB au nom de notre tête de liste Jean-Marie Jacoby.

Depuis qu’elle a été tenue en laisse par le capital financier international en 2020, l’UE a intensément détourné l’argent des contribuables vers les gros actionnaires de l’industrie pharmaceutique qui appartiennent tous à ce capital, puis vers le complexe militaro-industriel. Cela n’était pas dans l’intérêt des citoyens vivant dans leur zone de domination. Le premier a entraîné les nombreux effets indésirables, entre autres avec le turbo-cancer, jusqu’aux sportifs qui s’écroulaient soudainement et de manière inattendue et aux nombreux décès, le second a entraîné une souffrance généralisée dans les populations concernées et la mort de nombreux soldats. Comme la promotion de la guerre a été liée à des sanctions antirusses et que l’UE s’est ainsi coupée des matières premières et de l’énergie bon marché de la Fédération de Russie, l’économie et le pouvoir d’achat de la population ont été frappés au cœur. Le chômage de masse et la pauvreté de masse en seront les conséquences, mais tout est fait pour le cacher jusqu’au 9 juin 2024.

C’est également le cas ici au Luxembourg, où pour les ménages le surcoût de l’électricité est entièrement reporté sur la dette publique, où l’augmentation du prix du gaz a été limitée à 15% et où il existe une subvention pour le mazout et les pellets. Mais cela ne sera pas prolongé après le 31 décembre 2024, date après laquelle les prix de l’électricité et du gaz connaîtront une augmentation de 150% en l’état actuel des choses. Nous le disons, les groupes du parti unique à la Chambre le taisent.

Pour l’avenir, la règle de l’unanimité, déjà grignotée, doit totalement disparaître dans l’UE, notamment en matière de politique étrangère et de santé. Cela conduirait à l’insignifiance du Luxembourg et à la fin du dernier vestige de souveraineté que ce petit pays possède encore. Tous les six députés européens actuels et le commissaire luxem-bourgeois y sont favorables !

Il s’agit de donner un signal fort contre cela lors des élections du 9 juin 2024, tout comme contre la militarisation et la folie climatique qui appauvrissent encore plus la population tout en la privant de ses droits. Le CO2 n’est pas un problème et, par ailleurs, sa teneur dans l’atmosphère n’est pas plus élevée au-jourd’hui qu’au milieu du XIXe siècle, comme on peut le lire dans les encyclopédies impri-mées à l’époque (p. ex. « Meyers Konversationslexikon » ou « Encyclopaedia Britannica »).

Il n’est pas non plus possible que l’UE devienne un instrument géopolitique des États-Unis en accueillant le régime de Kiev, hyper-corrompu et économiquement ruiné, de surcroît ouvertement fasciste, qui a interdit tous les médias et partis d’opposition, de même que la Géorgie et la Moldavie, où la majorité de la population ne veut absolument pas d’une UE qui se considère comme l’ennemie de la Fédération de Russie. Il n’est pas non plus possible que, pour isoler la Serbie, tous les États environnants deviennent membres sans examen, pour le plus grand plaisir des États-Unis.

A l’inverse de telles intentions fatales, nous devons nous concentrer sur la restauration de notre souveraineté dans l’intérêt d’une véritable démocratie, de la paix et de l’amitié entre les peuples avec tous les pays d’Eurasie, car ce sont les conditions d’une prospérité durable.

C’est avec cet objectif que le mouvement d’opposition Mir d’Vollek participe aux élections du Parlement de l’UE. Soutiens et collaborateurs sont les bienvenus ! Contact: pensionssicherung@yahoo.de ou Tél. 691 94 57 12 !